Histoire


1927 – 1986: première génération _ les débuts de l´entreprise familiale

Francisco Conesa Fernández, mécanicien, crée l´entreprise Talleres Conesa en 1927. L´entreprise se spécialise dans la production de machines pour la fabrication de bouteilles de verre dans un modeste local du Poble Nou, rue Pedro IV, à Barcelone. Ce sont là les débuts de l´entreprise familiale, qui a perduré jusqu’à aujourd´hui.

Francisco Conesa Fernandez and early workshop

Après avoir commencé son activité en tant que fabricant de moules pour bouteilles de verre, l´entreprise améliore sa capacité, ses connaissances et les moyens à sa disposition pour se consacrer à la fabrication de machines de production de bouteilles en série, qui se vendent dans toute l´Espagne.

Vient s´ajouter ensuite la fabrication de moules pour bakélite au panel d´activités de Talleres Conesa, jusqu’à la création de sa propre gamme de produits : des interrupteurs et des prises.
Pendant la Guerre Civile Espagnole, de 1936 à 1939, l´entreprise est contrainte à produire des pièces de rechange pour l´armement pendant les périodes de guerre, tout comme de nombreux ateliers des grandes villes sous le contrôle du syndicat anarchiste CNT.

Après la Guerre Civile, l´entreprise reprend son activité de fabricant d´interrupteurs et de prises, auxquels Francisco Conesa donne la marque de FranCon; malheureusement, le gouvernement franquiste juge que ce nom a une connotation méprisante et est donc une offense à l´égard du Caudillo, Franco. Il limite la distribution de ses produits.

Francisco Conesa Fernández décide alors de reprendre l´activité initiale de Talleres Conesa, la production de moules. Cette fois-ci, il abandonne l´industrie du verre pour celle des pièces de métal, et se consacre à la production de moules d´injection d´aluminium et de matrices d´estampage de métal. En 1940, le fabricant de camions et voitures de sport Pegaso s´installe en Espagne et fait produire par Talleres Conesa des matrices d´estampage de métal. L´entreprise fournit également des matrices et des moules pour SEAT, et travaille pendant un temps pour Renault Valladolid.

En 1986, Francisco Conesa Jové, fils de Francisco Conesa Fernández, reprend la direction de Talleres Conesa. Dorénavant, Talleres Conesa ne se consacre plus qu’à la production de matrices d´estampage et d´outillages de précision pour le montage et le contrôle de pièces.

David Blas Pérez, sur la photo à droite, entre dans l´entreprise en 1972 et travaille aujourd´hui encore à Tecnomatrix en tant que responsable de production. Il est le seul membre de Tecnomatrix à avoir travaillé avec les trois générations de la famille Conesa, et nous avons la chance de l´avoir au sein de l’entreprise depuis 36 ans.

En 1998 est créée Tecnomatrix, afin d´augmenter la capacité du parc machines de Talleres Conesa. Alors que le marché des matrices s´effondre en Europe Occidentale, Talleres Conesa commence à se spécialiser dans la production de moyens de contrôle, un secteur moins concurrentiel et avec plus d´avenir en Europe.
David Blas Pérez

2005 – aujourd´hui : troisième génération _ Tecnomatrix présente et future

En 2005, Francisco Conesa Jové part à la retraite, et ses deux fils, Xavier e Ignasi Conesa Foix, prennent la tête de l´entreprise. Tous deux étant issus de l´entreprise d´ingénierie Barcelona Centre de Tecnologies (BCT), ils apportent à l´entreprise leurs connaissances techniques et aident au développement et à l´amélioration du nouveau produit phare de l´entreprise : les moyens de contrôle dimensionnels..


Tecnomatrix: 3 generations