Etudes de cas


Etude de Cas 1: Automatisation de la transcription des mesures et prévention des erreurs sur un moyen de contrôle pour revêtement de pare-choc

L’un de nos clients, fabricant de pare-chocs, cherchait une solution permettant d’automatiser le processus de mesure sur l’un de ses moyens de contrôle pour revêtement de pare-chocs, qui comprenait 30 points de contrôle par comparateur. Ce client utilisait déjà CAPTOR-S, mais souhaitait avoir une solution lui permettant non seulement d’automatiser le processus d’acquisition de données, mais aussi d’éviter tout risque d’erreur pendant la mesure (point incorrect mesuré, comparateur mal positionné sur le puit de jauge, etc.). Voici pourquoi il a choisi d’utiliser CAPTOR-C.

moyen de contrôle revêtement pare-chocs

Etant donné qu’il a opté pour cette solution avant le commencement de l’étude du moyen de contrôle, nos dessinateurs ont pu prendre en compte l’intégration de CAPTOR-C dans l’étude, simplifiant ainsi la mise en place de ce système.

En utilisant le mode aléatoire de CAPTOR-C, notre client a pu centrer ses mesures sur les zones critiques de sa pièce sans avoir à la mesurer complètement, lui permettant ainsi de mettre au point son processus de production lors des premières injections de pièces. Une fois le moyen de contrôle installé dans l’atelier, pour la production en série des revêtements, il a ensuite choisi de faire travailler les opérateurs en mode séquentiel, afin d’être sûr que tous les points de contrôle étaient mesurés sans erreurs.

Case Study 2: Mesure d’une pièce avec six points de contrôle par comparateur

Nous avons fait la comparaison entre le système standard de mesure d’un moyen de contrôle conventionnel et ce même système avec CAPTOR-C. En mesurant chaque jour 8 pièces pour une étude de capabilité, nous avons réussi à réduire le temps de contrôle de 20 minutes à 3 minutes. Ce temps inclut la prise de mesure et l’entrée de ces mesures dans un fichier Excel pour faire le SPC.

six points checking fixture

Le gain de temps, dans ce cas, est de plus de 80%, et avec un taux horaire de 24€/h nous obtiendrions donc une économie annuelle de 540€. Si nous calculons toutes les économies pouvant être accumulées sur plusieurs moyens de contrôle de l’usine, l’investissement est largement justifié dès la première année.

D’autre part, lors de la transcription des données avec le système standard nous avons commis 6% d’erreurs qui causent des déviations dans les valeurs SPC. Avec CAPTOR-S ces erreurs sont totalement éliminées et les lectures sont totalement fiables.